Text/HTML

   Réduire


Publications

   Réduire

 

BTP Magazine n°252 - Décembre 2011

Des capteurs pour mesurer la déviation des pieux (p.88).

 

Les spécialistes des pieux à la tarière continue ou des pieux à la Kelly le savent : il faut parfois contrôler minutieusement la verticalité des ouvrages lors de la réalisation de pieux sécants et de certains types de pieux isolés. Pour cela, Jean Lutz a conçu deux nouveaux systèmes de mesures : le Prad et la Taupe.

Le capteur Prad s'adapte à la fois sur les tarières et sur les Kelly, en bas des outils. Il mesure la déviation et la pression de fond : à chaque remontée de l'outil de forage, le Prad transmet les données par radio à une interface de calcul et d'affichage installée dans la cabine de la machine - typiquement l'interface Dialog de Jean Lutz S.A., capable par ailleurs de gérer les transferts de données vers les bureaux de supervision du chantier, de recevoir des instructions ou des protocoles opératoires, d'émettre des rapports personnalisés.

Dans le cas de pieux à la Kelly, le Prad fournit des mesures émises à chaque remontée, donc en quasi temps réel. Pour les pieux à la tarière continue, le transfert des données n'intervient qu'une fois le pieu terminé, après le forage et le bétonnage. L'opérateur dispose alors de toutes les informations qui vont lui permettre de repositionner au mieux le pieu suivant, pour tenir compte de l'éventuelle déviation du pieu tout juste fini. Il peut aussi ajuster la quantité de béton à injecter.

Le système de mesure Taupe, spécifique aux tarières, mesure et transmet en temps réel toutes les informations de déviation et de pression de béton : des ajustements pendant le forage et le bétonnage sont donc possibles. La transmission des données entre le bas et la tête de la tarière est assurée pendant toute la réalisation du pieu par un conducteur monobrin, qui sera mis en place le long de la tarière.

Les capteurs Prad et Taupe recourent à des technologies élaborées à base d'accéléromètres et de gyroscopes.

 


 

);